LA  COTATION DES EPREUVES

(Georges HEBERT : La Méthode Naturelle Tome 1 / Quatrième partie / III.2)

Les épreuves sont cotées en points d'après une échelle établie de la manière suivante:

La cote zéro (0) caractérise le niveau de base qu'une personne doit être en mesure d'atteindre. Cette cote "médiane" servira de bascule entre les performances insuffisantes (qui seront alors négatives) et celles supérieures (qui seront alors positives)

Niveau de base

Niveau supérieur

Niveau insuffisant

Niveaux eux mêmes divisés en différentes catégories:

Niveau de base

 cotes -1 à -5 : performances insuffisantes. 

15

14

13

12

11

10

9

8

7

6

5

4

3

2

1

-1

-2

-3

-4

-5

 cotes 11 et plus : performances exeptionnelles. 

 cotes 5 à 10 : performances athlétiques. 

cotes 3 et 4 : performances supérieures.

 cotes 1 et 2 : performances moyennes.

Cote 0

Le niveau de base est évidemment variable en fonction de l'âge afin de pouvoir  être adaptée à chacun et permettre d'évaluer les progressions, ou régressions, notamment chez les enfants, adolescents etc... 

Ce niveau est également variable en fonction du sexe. Si, chez les jeunes enfants, il est sensiblement le même chez les filles et  les garçons, une différenciation dont il faut tenir compte apparaît à la pré-adolescence vers 11-13 ans.

1° Exemple de fiche type individuelle, permettant de juger de la progression d'une personne 

On pourra noter que - chez les adolescents- l' amélioration des performances dans le temps ne signifie pas  automatiquement une meilleure notation, puisque des progrès sont normalement attendu de meilleure au fur et à mesure de l'avancée en âge.

2° Exemple de fiche pour un moniteur, permettant de connaitre la valeur de personnes qu'il aurait à entraîner.