LE TRAVAIL NATUREL   

(Georges HEBERT : La Methode Naturelle,  Tome 1, Première Partie, IV

Le développement naturel

 

Par un travail méthodiquement conduit et des exercices convenablement adaptés, chacun peut atteindre un développement complet.

Le propre d'un sujet développé est d'être capable de se déplacer vite et longtemps, en surmontant  les obstacles qu'il trouve sur son chemin.

Ses organes satisfont aux exigences du travail qu'il fournit.

L'activité ou travail naturel

 

Notre corps est naturellement fait pour marcher, courir, progresser en équilibre, sauter, grimper, lever, lancer, porter, se défendre, nager.

Pour s’entraîner naturellement, il suffit donc ...de marcher, courir, progresser en équilibre, etc.

Imagine t'on un lion ou un oiseau dans une salle de sport ?

A l'état naturel l'un et l'autre sont parfaitement développés. Le développement de leurs muscles, leur coeur et leurs poumons est la conséquence de leur activité.

 

 

Aucun exercice respiratoire ne développe les poumons, mais toutes les activités qui augmentent le rythme respiratoire pour répondre aux besoins accrus en oxygène accroissent naturellement la capacité pulmonaire.

Elles accroissent également la capacité cardiaque.

Cela signifie que la course, qui sollicite intensément le coeur et les poumons, est l'activité de base fondamentale.

Par contre, les exercices -souvent répétitifs- qui ont pour but de "prendre du muscle" en renforçant ou développant spécifiquement certains groupes musculaires, demandent peu de travail au coeur et aux poumons, n'augmentent pas leur capacité et altèrent l'équilibre organique, surtout chez les jeunes en période de formation.

Il en découle que les diverses activités constituant celles de la Méthode naturelle peuvent être classées par famille :