L'entraînement naturel

ll n’est pas présenté ici l’extrême variété des exercices, comme cela a été simplement évoqué sur la page « une richesse d’exercices ». Il est en effet impossible ici de résumer les quelques 3000 pages des ouvrages techniques de Georges Hébert. Il est juste présenté les 10 familles et quelques uns des principaux effets des exercices.

Il n’est pas fait état du bienfait général sur l’organisme de la pratique combinée de l’ensemble de ces exercices. La santé, la force, la beauté ou bien la joie procurées mériteraient à elles seules un plein développement.

Les exercices naturels et utilitaires peuvent être classées en 10 familles, elles-mêmes classées en 3 ordres d’importances.

1er ORDRE : LES DÉPLACEMENTS PRINCIPAUX

Les exercices de déplacements ont des effets généraux intenses spécialement sur les grandes fonctions organiques (cœur et poumons). Ce sont les plus importants pour le développement de la résistance foncière.

La marche

La marche est le moyen de locomotion le plus naturel. C’est aussi la façon de se déplacer la plus économique du point de vue
dépense de travail organique.

Bienfaits

  • La marche active la respiration et la circulation sanguine,
  • Elle facilite la digestion et calme le système nerveux,
  • Elle développe la musculature des membres inférieurs (le
    mollet plus que la cuisse).

La course

La course est le moyen de locomotion le plus rapide. C’est l’exercice qui permet à l’organisme de produire l’effort le plus complet et le plus intense.

Bienfaits

  • La course active grandement la respiration et la circulation sanguine,
  • Elle accroît la force de résistance et limite la fatigue nerveuse,
  • Elle élimine la graisse et purifie le sang,
  • Elle augmente la capacité respiratoire,
  • Elle rend agile et souple et développe la musculature des membres inférieurs (la cuisse plus que le mollet).

Le saut

Le saut consiste à donner une impulsion pour franchir d’un seul bond un espace ou obstacle. Sa pratique, surtout sous sa forme réduite, le sursaut, est fort utile et permet d’éviter bien des accidents (entorses, fractures, etc…).

Bienfaits

  • Les sauts ont une action très intense sur le
    développement musculaire des membres inférieurs et des
    abdominaux,
  • Ils développent l’adresse et le coup d’œil,
  • Ils fortifient les genoux, les pieds et les chevilles et entraînent les articulations à supporter toutes sortes de chocs,
  • Ils donnent de la souplesse et développent le réflexe
    d’équilibre,
  • Ils ont un effet mental important dans le cas de franchissement d’un obstacle réel, car ils obligent à vaincre et dominer l’appréhension. Ils contribuent à l’acquisition du sang froid et l’esprit de décision rapide.

2ème ORDRE : LES DEPLACEMENTS SECONDAIRES

Les déplacements « secondaires » se réalisent à l’aide des 4 membres ou avec les membres supérieurs uniquement.

La quadrupédie

La quadrupédie consiste à déplacer le corps dans une direction quelconque à l’aide des bras et des jambes, sans qu’il y ait
préhension des mains.

Bienfaits

  • La quadrupédie développe la coordination des quatre
    membres, fortifie les épaules et les muscles triceps,
  • Elle assouplit et fortifie toutes les articulations
    (notamment celles de l’épaule, du coude et du poignet),
  • Elle assouplit la colonne vertébrale, et développe l’agilité.

Le grimper

Le grimper consiste à déplacer le corps dans une direction quelconque soit avec l’aide des bras et des jambes, soit avec l’aide des bras seuls.

Le rôle des bras reste prédominant.

Le grimper se distingue de la quadrupédie par la préhension, essentiellement des mains, qui saisissent ou serrent un objet ou élément.

Bienfaits

  • Le grimper développe particulièrement les membres supérieurs et la sangle abdominale,
  • Il peut demander des efforts violents au cœur,
  • Il développe l’énergie, le courage ainsi que la volonté.

L'équilibre

L’équilibre est une « circonstance » dans l’exécution d’exercices d’autres familles où la recherche de l’aplomb du corps ou d’un objet (en équilibre sur la tête par exemple) prime pour éviter une chute.

Bienfaits

  • Les exercices d’équilibre permettent de donner une bonne attitude et un développement harmonieux des muscles du dos et du cou,
  • Ils requièrent de la coordination, de l’adresse et de la précision, et certains d’entre eux, comme l’équilibre en hauteur ou instable, permettent d’acquérir d’indéniables qualités d’action (courage, confiance en soi, sang-froid).

La natation

Les exercices de natation comportent :

  • La natation sur le ventre, sur le côté, sur le dos,
  • Les sauts ou plongeons,
  • L’aide à une personne en détresse,
  • La plongée en apnée.

Bienfaits

  • C’est une des familles les plus complètes,
  • Elle est souvent absente pour des raisons évidentes (pas de plan d’eau ou de piscine),
  • On recherchera, chaque fois que possible, une pratique en milieu naturel, bien plus exigeante que la piscine (eau réchauffée, claire, propre, sans vague…).

3ème ORDRE : LES EXERCICES TECHNIQUES

Au sein de ce 3ème ordre, on trouve les exercices où le déplacement du corps n’est plus le principal enjeu. Il s’agit d’avoir une interaction avec un autre être humain, un animal, un objet, etc.

Le lever / porter

Le lever-porter comporte :

  • Le lever seul ou à plusieurs,
  • Le porter : sur le dos, sur les épaules, porter mutuel, porter léger ou lourd, etc… . 

Bienfaits

  • Les lever-porter ont un effet musculaire important,
  • Ils doivent être utilisés avec prudence, car ils peuvent être dangereux (masse importante, risque de blessure…). 

Le lancer

Le lancer consiste à projeter, rattraper ou esquiver un objet en vue d’un but défini: se défendre, transmettre, se débarrasser ou atteindre un autre objet, porter secours, jouer… etc.

Bienfaits

  • La variété de lancer (objets lourds, légers, en précision, en distance, en force, seul, à deux, en équipe, de face, de dos , de côté, par-dessus la tête…) en fait une famille très complète,
  • La rapidité du geste qui accompagne les lancers en force en fait des exercices violents qui sollicitent beaucoup les articulations,
  • Ce sont souvent des exercices « sportifs », au sens hébertiste, où l’on cherche à accomplir une performance (plus loin, plus lourd, plus précis…).

La défense

La défense comprend : 

  • Les exercices de défense proprement dit (boxe, lutte, prises, blocages, esquives, les combats au bâton…).
  • Mais aussi les luttes à la corde, les pousser ou tirer contre un adversaire, les luttes en équipe… . 

Les exercices sont toujours effectués avec un aspect utilitaire, sans tenue spécifique, ou sol particulier. Mais on veillera néanmoins à se protéger contre les coups.

Bienfaits

  • Ce sont des exercices intenses qui font travailler tout le corps. Placés en fin de séance, ils sont souvent accompagnés de cris, surtout avec des enfants,
  • La défense doit toujours se faire dans un esprit altruiste : on respecte son adversaire. Elle développe le coup d’œil, le courage et le respect de l’autre.