1° L'hébertisme dans le monde

La Méthode naturelle, traversant les modes, demeure vivante là où la formation « d’hommes » et l’utilité sont recherchées en priorité.

L’Armée de Terre, la Marine, les Pompiers de Paris, et d’une manière générale les corps d’élites (GIGN, etc ) utilisent la Méthode naturelle.

Le parcours du combattant, créé par Georges Hébert lors de la 1ère guerre mondiale, est utilisé par la quasi totalité des armées dans le monde.

Le « parcours Hébert » fait partie des bagages de nombreux mouvements scouts en France et à l’étranger.

Les « parcours d’obstacles » souvent dénommés parcours « sportifs » ou « santé » en France, installés en forêt ou dans des parcs , tout comme la plupart des « boot camp » ou « courses d’obstacles » se sont inspirés de la Méthode naturelle en reprenant un des moyens (le parcours d’obstacles). Mais malheureusement souvent de manière incomplète et surtout en oubliant les principes de la Méthode (3/10/15). Et en omettant souvent de faire référence à Hébert !

Par contre, au Canada, par exemple, les « parcours d’obstacles » sont appelés « piste d’hébertisme ». Le plus souvent en forêt, ils peuvent se trouver en pleine ville, comme par exemple à Montréal, sur l’esplanade du Parc olympique.

De nombreux nouveaux mouvements ont repris en partie des éléments de la Méthode naturelle comme base de leur pratique (Parkour, Freerunning, Mov’nat, Spartan race, Paléofitness, …)

Des centres Hébert existent en France et à l’étranger (notamment en Belgique où existe une fédération d’hébertisme Sport’nat Belgique).

Découvrez les grandes étapes de la vie de G. Hébert