1° L'hébertisme dans le monde

1909 : Extension à toute la Marine

Devant l’excellence des résultats, la méthode Hébert est étendue à toute la Marine française.

Il a donc l’opportunité de pouvoir former des enfants (des écoles des pupilles de la Marine) de 7 à 14 ans ainsi que des jeunes hommes de 14 à 21 ans, soit plus de 7000 hommes.

Pour autant, l’Éducation Nationale retient la Méthode suédoise pour ses écoles…

Demenÿ qui prend clairement le parti de Hébert est  chassé de Joinville en 1907, il publie :

 « Évolution de l’éducation physique : l’école française ».

Fusillers marins -1909. Elèves de Georges Hébert

1910 : Le soleil se lève enfin...

En 1910, Demenÿ et Hébert sont écartés  des réunions gouvernementales sur l’éducation physique. La méthode suédoise est utilisée partout sauf dans la Marine…

Au « Congrès international d’hygiène scolaire »,  la Marine réussit toutefois à placer une démonstration faite par… Hébert.

​À la fin de la démonstration de méthode suédoise par l’armée de terre, le général Piquard s’écrie : « c’est grotesque ! ». Le ministre de la guerre rajoute « c’est piteux ».

​À ce moment, Hébert quitte la tribune officielle. Les gymnastes se mettent à crier « vive la méthode Hébert ». C’est un triomphe ! 

Le soir au banquet, il est félicité par le ministre.

1911 : Vers la reconnaissance officielle ?

Hébert reçoit la légion d’honneur.

Il est reçu par le Président de la République, Armand Fallières, qui annonce devant plusieurs de ses ministres qu’il entend faire de la méthode Hébert, la méthode officielle de l’éducation nationale. Mais rien ne bouge…  

Il publie le livre « Le code de la force », qui ouvre la voie à la mesure de la valeur physique et des progrès par l’établissement de tableau de valeurs de performances cotées en fonction de l’âge et du sexe.

Cette idée qu’il a pu mettre au point à Lorient après des retours d’expériences sur des milliers de personnes est reprise de Demenÿ et de Coubertin.

1912 : Apparition du nom "Méthode naturelle"

Hébert publie un livre où, pour la première fois, il intitule sa méthode  « Méthode naturelle ».

Sur la couverture, on y voit 2 enfants (alors qu’il est au sein d’une institution… militaire).

En effet, Hébert cherche déjà à pousser ses idées dans l’Éducation Nationale car pour lui l’éducation physique doit faire partie de l’éducation tout court.

Dans ce livre :

  • Les gestes de gymnastique suédoise ont disparu, les gestes sont  naturels,

  • Le « parcours »  n’existe pas encore, il n’apparaît que plus tard.

Découvrez les grandes étapes de la vie de G. Hébert